A lire absolument

 

 

Dans la Presse

 

 

LA SEMAINE VETERINAIRE Mars 2013

« Eco-Veto » infos Avril 2013

Le groupe Eco-Veto, créé en Octobre 2012, a pour mission de rassembler tous ceux qui ont envie de faire évoluer notre pratique vétérinaire dans le domaine de l’écologie et du développement durable. En effet, peu à peu, nous essayons d’aborder toutes les failles écologiques de notre exercice, nous essayons de rassembler les réflexions et les compétences et ensuite de proposer des solutions pratiques.

Plusieurs sujets sont à l’étude : les déchets de vaccin, les déchets fèces et litières, la toxicité des APE, les commandes de médicaments-aliment. Sur ce dernier point, une réflexion en concertation avec les centrales (Alcyon), nous a amenés à envisager le type de commande le plus écologique qui serait actuellement:

* une commande hebdomadaire,

* une commande sans erreur permettant d’éviter les retours des médicaments-aliments commandés par erreur,

* une commande dans les temps, sans ajout systématique de dernière minute, et donc sans suremballage pour un petit envoi,

* une commande groupée, sans envoi direct des laboratoires,

* avec un retour systématique des bacs plastiques de transport (dans un état de propreté satisfaisant),

* avec reprise des plastiques à bulles, et autres plastiques de conditionnement qui seraient laissés dans les bacs de retour : ce point n’est pas encore réalisé mais nous espérons qu’il sera à l’étude dans les centrales.

Quant au papier absorbant devenu un élément incontournable dans nos cliniques, nous dévidons allègrement des mètres de papier tout au long de nos journées de pratique, sans penser que nous dévidons doucement mais sûrement les arbres de la planète ! Reprenons les éponges ou lavettes, même en échographie !

Eco-Veto propose prochainement une video-conférence réalisée par un conseiller bilan carbone sur le thème « la clinique vétérinaire et le développement durable ».

 

LA SEMAINE VETERINAIRE octobre 2012

ECOLOGIE VETERINAIRE

Nous avons tous un souci « écologique » au sein de nos pratiques vétérinaires, et il existe de nombreuses actions écologiques innovantes et judicieuses dans nos cliniques, actions qui restent malheureusement ponctuelles et isolées.

N’est-ce pas le moment de réfléchir de façon collégiale et efficace sur ce thème : clinique vétérinaire et écologie, ou plutôt clinique vétérinaire et développement durable (prenant en compte également le domaine économique et social)?

Je propose donc aujourd’hui de rassembler les volontés et les interrogations et de créer un « groupe Eco-Veto » qui aura pour but :

* De mettre en commun nos idées,

* De réfléchir sur notre pratique et son impact environnemental,

* De définir et quantifier nos différents déchets et leur devenir,

* De faire face aux dérives anti-écologiques des labos,

* De reconsidérer nos cliniques, en dépassant la notion d’outil-business,

* De poser la question : qu’est-ce que peut être un engagement « développement durable » pour nos cliniques vétérinaires ?

* De rechercher près de professionnels du développement durable des conseils applicables à nos petites entreprises,

* De s’informer sur l’implication éco-véto dans les autres pays d’Europe,

* et d’avancer à petits pas vers un fonctionnement plus satisfaisant, une pratique plus en accord avec nos idées fondamentales vétérinaires : soigner l’animal, avec le souci constant de nuire le moins possible et de respecter notre environnement, pour les générations futures.

Si vous vous sentez concernés par cette démarche : répondez seulement à cette proposition par oui ! adressé par mail à eco.veto@gmail.com.

 

LA SEMAINE VETERINAIRE Avril 2011

 

Art vétérinaire ou business sans aucune éthique ?

On a accusé dernièrement les médecins d’avoir prescrit des molécules dangereuses pour la santé humaine, et ceci en toute connaissance de cause.

Ne pourrait on pas prochainement accuser les vétérinaires de conseiller et de vendre à leurs clients, sans aucun état d’âme, des pesticides qui furent pourtant précédemment interdits en France dans les traitements phytosanitaires, en raison de leur toxicité et de leur impact sur l’environnement? (cf arrêtés du 6, 15, 19 avril 2005 ; cf Commission d'études de la toxicité des produits phytosanitaires du 12 mai 2004).

Est-il honnête et intègre, de proposer d’appliquer tous les mois sur les animaux de la maison ce type de produit et donc de mettre toutes les personnes de la famille, particulièrement les enfants, en contact étroit avec ces toxiques?

Pourtant le risque existe : risque toxique pour la faune sauvage, les poissons, les abeilles ( DL 50 allant jusqu’à 0.000593 microgramme), les insectes pollinisateurs ; risque inflammatoire, allergisant , risque de perturbation des régulations hypothalamo-thyroïdiennes, risque cancérogène, (cf les études de l’Environmental Protection Agency aux USA , du projet Européen REACH , et les études en toxicogénomique : cf Programme de Toxicologie Scientifique , site de Antidote Europe). Mais les doses de pesticides utilisées sont tellement faibles ! Oui mais répétées et avec un solvant facilitant la pénétration !

Et de plus pour une action de moins en moins efficace, étant donnée l’adaptation des parasites et les résistances croisées !!

Le rôle du vétérinaire ne consiste t il pas à soigner l’animal, tout en protégeant l’homme et tout en respectant le mieux possible la nature ? Ne devrait il pas être le lien entre l’animal, l’homme et son environnement ?

Ne devrait il pas rester intègre et vigilant devant les dérives aveugles des laboratoires pour qui seul le bilan financier compte ?

Dirons nous : « nous ne le savions pas ! » ?

Congrès et Manifestations

VANNES juin 2019

LES FOLLES JOURNEES DE L OUEST

Une première pour Eco Veto, un très bon accueil et un intérêt très vif des participants !!. 

vannes 1.jpg
20190613_090821.jpg

VETO ALP 2019

cham 3 2019.jpg
cham 1 2019.jpg

ECO VETO au Congrès Veto Alp  du 13 au 16Mars 2017  à Chamonix.

- Communiquer sur l'implication développement durable de votre clinique

- un jeu concours  sur écologie et protection  des espèces avec prix surprise

- Connaitre l'abeille avec Ludovic  Cheneval, vétérinaire apiculteur

-

Nous étions présents au Congrès Veto Alp  du 17 au 20 Mars 2016  à Chamonix.