Médecines Naturelles

Phytotherapie, homéopathie, ostéopathie, acupuncture ...

Phytothérapie

 

Phytothérapie

 

Une médecine des origines...En effet depuis que l'homme  est sur cette terre, il a utilisé les végétaux qui l'entouraient pour se nourrir et se soigner. Les animaux avant lui le faisaient déjà et certains (comme les grands singes) montrent une connaissance étonante de certaines plantes médiciales: c'est la zoo-phrmaco-gnosie.Actuellement le tout chimique nous fait oublier ces médecines ancestrales mais il faut savoir que 90% de l'humanité se soigne encore avec les plantes . Seulement 10% de la population mondiale a accès à l'allopathie ! Il n'est donc pas si "non conventionnel" que ça d'utiliser ces médecines naturelles.

Il ne faut pas non plus en faire une panacée. La phyto-aromathérapie est un outil de plus dans la "boite à outils thérapeutiques"; elle peut être utilisée seule en face d'une pathologie ciblée mais souvent elle vient en complément d'une autre thérapeutique allopathique classique. C'est une médecine complémentaire comme l'homéopathie, l'ostéopathie, l'acupuncture, la physiothérapie etc...Il ne faut pas en faire une "philosophie" ni une "religion". Mais quel plaisir de pouvoir donner des réponses alternatives et complémentaires dans des domaines où l'allopathie atteint ses limite.

C'est aussi une médecine éthique; il est inconcevable d'utiliser des extraits de plantes en voie de disparition ou des substances végétales obtenues sans respect de l'environnement. De même nous devons évoquer le coût carbone de certaines drogues venues de l'autre côté de la planète. Il est souhaitable de privilégier les plantes locales transformées localement.

 

pour en savoir plus : pierremay@hotmail.com

Homéopathie

 

Homéopathie

 

La médecine la plus écologique:

des doses infinitésimales,

une médecine holistique,

une médecine de l'individu mais aussi du groupe,

pour les pathologies aigues ou chroniques,

une médecine adaptable à toutes les espèces.

Une médecine qui risque de disparaître.

 

Pour en savoir plus :       Centre liegeois d'homéopathie ou CLH

                                        Ecole d'homéopathie Dauphiné Svoie

 

Osthéopathie

Osthéopathie

Une médecine manuelle récente dans notre métier, mise au point et codifiée par D. Giniaux, F. Lizon, F. Fosse.

Les points positifs de cette médecine manuelle :

  • médecine non invasive

  • peu d'effets econdaires

  • économique

Médecine complémentaire qui s'inclue à la fois dans la démarche diagnostique, et dans la proposition thérapeutique:

  • en parallèle à une sémiologie classique, l'ostéopathe réalise un examen ostéopathique et énergétique du patient, situe les différents blocages, définit les points d'immobilité où l'énergie ne circule plus, où le mouvemnt ne se fait plus; toute zone immobile où le MRP (mouvement respiratoire primaire) est en dysfonction est pathologique;

  • le traitement ostéopathique consiste à redonner un mouvement aux structures qui l'avaient perdu.

 

Pour en savoir plus :  www.avetao.com

Acupuncture

Médecine traditionnelle chinois

L’acupuncture est une médecine ancestrale, pratiquée par les Chinois depuis des millénaires et fait partie intégrante de ce qu’on appelle la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) aux côtés de la diététique, du massage (ou Shiatsu), de la pharmacopée et des arts martiaux du Qi Gong et du Tai chi. La MTC ne se limite pas qu’à l’Acupuncture, loin de là. 

 

L’acupuncture est l’art de placer des aiguilles sur des points le long de méridiens pour équilibrer, libérer, concentrer, déplacer l’énergie afin de la ré harmoniser selon le même principe que l’Ostéopathie : si l’énergie circule librement, le sang lui aussi circule et la structure est vivante. Là où l’énergie s’arrête, la pathologie apparaît. 

 

Ici il y a une vraie consultation, un interrogatoire, un examen scrupuleux du corps, des pouls, de la langue ; ceci en rapport avec les 5 éléments, les 5 saisons et selon les 8 principes. Tout doit être étudié, analysé, compris en fonction du Yin et du Yang, du Froid et du Chaud, de l’Intérieur et de l’Extérieur, du Bas et du Haut. On comprend que l’acupuncture ne consiste pas à placer quelques aiguilles sur un corps malade, mais bien d’observer le malade dans sa globalité, en fonction des saisons, en le replaçant dans son contexte universel. C’est une vraie médecine holistique à part entière qui demande un travail approfondi et de toute une vie. 

On peut pratiquer de deux façons :

* De façon simple, après un diagnostic occidental , on place des aiguilles qui lèvent la pathologie en cours, en appliquant des recettes simples qui marchent très bien et qui évitent un traitement allopathique.

* De façon complexe : en posant un vrai diagnostic de MTC puis en traitant avec l’acupuncture, la diététique et le massage. Seuls quelques maitres savent le faire en France. 

 

pour en savoir plus : le groupe GEAO de l’AFVAC. www.afvac.com